La presse cinéma en France

La revue de cinéma est un genre très prolifique. Nous vous proposons donc une sélection commentée de publications traitant de cinéma. Bien sûr, nous ne prétendons pas à l'exhaustivité, même si les principaux titres sont présents, ainsi que certains moins connus. Le but recherché n'est pas la représentativité, mais de parler de ce que l'on connaît et apprécie.

Si vous estimez qu'une injustice flagrante est faite à votre publication favorite, qu'elle soit omise ou diffamée, nous sommes heureux d'accueillir toute contribution à cette page. Vous pouvez faire parvenir rectifications, complétions, et nouvelles notices au responsable de la rubrique "Dossiers" (le responsable étant absent, s'adresser au coordinateur pour collaborations/infos).

Ont contribué à cette page : Kronos, Nicolas Prcovic, David L., et Xavier Hardy. Les opinions exprimées sont sous leur responsabilité.

Sommaire

Revues trimestrielles et bimestrielles

Revues mensuelles

Revues hebdomadaires

Revues culturelles

Quotidiens généralistes


Revues trimestrielles et bimestrielles

HK Orient Extrême Cinéma

1, rue Lord Byron, 75008 Paris.
Tél : 01.45.63.05.67
Fax : 01.59.59.23.35

Édité par Seven Sept.

Trimestriel.
Prix : 79F (avec une cassette vidéo).
Abonnements : six numéros + six cassettes 430F.

Directrice de la publication : Véronique Poirier
Directeur de la rédaction : Christophe Gans
Rédaction : David Martinez, Léonard Haddad, Julien Carbon.

Revue fondée en 1996 par Christophe Gans (numéro zéro octobre 1996).

Rubriques :

Centré sur l'Extrême-Orient, principalement Hong-Kong mais aussi le Japon, HK se veut le défenseur d'un « cinéma populaire de qualité », et essaye de discerner le meilleur du cinéma commercial cantonais et de celui de genre au Japon. La revue propose donc des dossiers bien étoffés sur une série, un réalisateur, un genre, etc., sans négliger de revenir sur le riche passé du cinéma de la région. Dans cet esprit de découverte et de connaissance, chaque numéro propose même un index.
Une revue très intéressante, légèrement gâchée par une maquette certes très étudiée et cohérente sur le plan graphique, mais qui fait la part un peu à des images de films pas toujours très pertinentes et qui démembre parfois les articles, rendant leur lecture pénible.
De plus, dans sa volonté de faire découvrir ce cinéma, la revue accompagne désormais chacun de ses numéros d'une cassette, et propose parallèlement une collection de films en vidéo, au risque de transformer la revue en vitrine promotionnelle (le site WWW de la revue est cependant hébergé par la compagnie Metropolitan FilmExport).
D'abord difficile à trouver, HK semble gagner en succès, puisqu'on semble pouvoir la trouver désormais dans les kiosques.

Le site WWW de HK.

Impact

Bimestriel (en alternance avec Mad Movies)

C'est Mad Movies version films d'action. C'est écrit par les même personnes et le même esprit que MM, mais un peu moins « cultivé », souvent on y trouve des interviews et des reportages intéressants. Voilà, mais je connais pas très bien, je l'achète assez rarement.

Mad Movies

Indépendant.
Rédacteurs en chef : Jean-Pierre Putters, Marc Toullec (i.e. le tiers de la rédaction).
Bimestriel (en alternance avec Impact).
Prix : 25F.

Rubriques :

Magazine essentiellement consacré au cinéma fantastique dont le ton indépendant et rafraîchissant fait mouche au milieu de tous ces journaux aseptisés. Mad Movies pensait un moment se consacrer au cinéma de manière plus générale mais il semble que l'idée n'ait pas fait son chemin, dommage.

Le site WWW de Mad Movies. (Actuellement en souffrance.)

Trafic

Éditions P.O.L., 33 rue St-André-des-Arts, 75006 Paris.

Édité par P.O.L.

Trimestriel.
Prix : 95F. Abonnements : un an, France 310F (étudiants 290F), étranger 330F.

Directeur de publication : Paul Ochakovsky-Laurens.
Comité de rédaction : Raymond Bellour, Jean-Claude Biette, Sylvie Pierre, Patrice Rollet.

Revue fondée par Serge Daney en 1992 (premier numéro Hiver 91 en mars 92).

Revue de réflexion, Trafic propose chaque trimestre des articles souvent profonds signés par des critiques, écrivains, cinéastes de renom sur le cinéma en général et des films ou cinéastes, toujours avec une grande exigence de qualité et de réflexion.

Pas de site WWW.

Repérages

8, bd de Ménilmontant, 75020 Paris.
Tél. : 01.55.25.25.00
Fax : 01.55.25.25.05

Édité par Tiempo S.A.R.L.

Trimestriel.
Prix : 25F.
Abonnement : un an, France 100F, étranger 150F.

Directeur de la publication et rédacteur en chef : Nicolas Schmerkin.

Revue fondée en 1998 (premier numéro en janvier 1998).

Rubriques :

Une revue toute jeune, mais déjà très complète, qui met l'accent sur le cinéma d'auteur et cherche à proposer et susciter de nouveaux débats et réflexions autour de lui.

Pas de site WWW.


Revues mensuelles

Les Cahiers du cinéma

9, passage de la Boule-Blanche, 75012 Paris.
Tél. : 01.43.43.92.20
Fax : 01.43.43.95.04

Édité par les Éditions de L'Étoile (principaux associés : GAN-VIE, Société Civile des amis des Cahiers du cinéma, PART'COM).

Mensuel.
Nombre de pages : 80.
Prix : 35F, avec supplément 40F, numéro double ou spéciaux 50F.
Abonnements : un an douze numéros, France 360F, étranger 460F.

Directeur : Serge Toubiana, assisté de Ouardia Teraha.
Directeur de la publication et gérant : Serge Toubiana.
Rédacteur en chef : Antoine de Baecque, adjoint de Delphine Pineau.

Revue fondée en 1951 par Léonide Keigel, Jacques Doniol-Valcroze, Lo Duca et André Bazin.

Rubriques :

Les Cahiers sont passés par de nombreuses périodes de styles et de contenus assez différents en suivant toujours un peu la même ligne. Il vaut mieux oublier la période maoïste des années 70, illisible. Depuis 1977, la revue est revenue à ses premières amours, le cinéma, et c'est tant mieux. Notons que la rédaction laisse souvent la place dans leur journal à des signatures du cinéma (Scorsese pour le numéro 500 par exemple). La revue est devenue la référence grâce à son passé prestigieux et son influence sur le cinéma lors notamment de la Nouvelle Vague, avec ses rédacteurs passés au cinéma. Elle a donc une très bonne diffusion et une notoriété confortable. Malgré cela, elle reste toujours soumise à des accès passagers de fièvre anti-Positif.
La maquette actuellement proposée est d'une agréable sobriété bien aérée.

Pas de site WWW.

L'Écran Fantastique

(Édité par le groupe HRM ?)
Rédacteur en chef : Alain Schlockoff.
Mensuel, 25F.

Rubriques :

Magazine mythique qui a vraisemblablement vendu son âme depuis quelques numéros à un groupe de presse. On peut encore lire quelques articles intéressants mais l'esprit n'y est plus, trop de promo pour le film à la mode. Dommage.

Positif

12 rue Pierre et Marie Curie, 75005 Paris.
Tél. : 01.43.26..17.80
Fax : 01.44.32.05.91

Édité par les éditions Jean-Michel Place.

Mensuel
Nombre de pages : 100.
Prix : 40F, numéro double 60F.
Abonnements : un an, douze numéros, France 370F, étranger 485F.

Directeurs de la publication : Michel Ciment, Jean-Michel Place.
Comité de rédaction, avec, entre autres, Michel Ciment.

Revue fondée en 1952 par Bernard Charère.

Rubriques :

Fondée à Lyon en 1952, soit quelques mois après les Cahiers du cinéma, la revue trouvera quelques années plus tard son rythme de croisière avec une parution régulière. Elle a été souvent en réaction à la "politique des auteurs" des Cahiers du Cinéma. Aujourd'hui, Positif, souffrant malheureusement d'une faible diffusion, offre une vision assez éclectique du cinéma, mais reste toujours soumise à des accès passagers de fièvre anti-Cahiers.
La maquette, bien que très lisible, est tout de même un peu trop serrée à mon goût (Xavier Hardy).

La page WWW de Positif, sur le site des éditions Jean-Michel Place.

Première

Édité par Hachette Filipacchi Presse.
Rédacteur en chef : Alain Kruger, assisté de Jean-Yves Katelan.
Mensuel, 18F.

Rubriques :

Des critiques courtes, des articles très basés "Star System" sur les acteurs à la mode, beaucoup d'informations sur les productions et tournages en cours ou à venir. Le tout avec beaucoup de publicité (d'où un prix assez raisonnable).

Le site WWW de Première.
Par ailleurs la plupart des collaborateurs ont leur propre adresse électronique.

Studio

Édité par STRONGAP France.
Rédacteur en chef : Michel Rebichon, assisté de Christophe d'Yvoire.
Mensuel, 30F.

Rubriques :

Je connais assez mal mais ça ressemble à Première en plus luxueux.

Pas de site WWW connu.


Revues hebdomadaires

Le Film Français

150 rue Gallieni, 92514 Boulogne Cedex.
Tél. : 01.41.86.16.00
Fax : 01..41.86.1.6.91
Courrier él. : lefilmfrancais@mail.sgpi.fr

Édité par Emap France

Directeur d'édition : Gorune Aprikian.
Rédactrice en chef : Marie-Claude Arbaudie.

Hebdomadaire.
Prix : 10F

Revue fondée en 1944 (premier numéro : le 8 décembre 1944) par Jean-Bernard Derosne et Jean-Placide Mauclaire.

Rubriques :

«Hebdomadaire des professionnels du cinéma et de l'audiovisuel », Le Film Français apporte une mine d'informations sur tous les aspects économiques du cinéma, fort peu traités dans les autres revues, plus férues d'esthétique. Bien sûr, cela va de pair avec une certaine célébration de la performance et de la rentabilité propre à ce genre de magazine, mais si cela peut surprendre le lecteur habitué à considérer les films plus comme des œuvres que comme des produits, cela reste très supportable.
La maquette est, comme toujours dans les revues professionnelles, très dense, mais lisible.

Le site WWW du Film Français.


Hebdomadaires culturels

On a rassemblé ici les hebdomadaires traitant de manière plus ou moins généraliste de culture qui consacrent une partie importante de leurs pages au cinéma et à son actualité.

Les Inrockuptibles

144, rue de Rivoli, 75001 Paris.
Tél : 01.42.44.16.16
Fax : 01.42.44.16.00

Édité par les Éditions Indépendantes.
Diffusion : 70000 exemplaires.

Hebdomadaire, en kiosque le mercredi.
Prix : 15F.
Abonnements : un an 48 numéros France 520F, etc.

Rédacteur en chef : Christian Fevret
Rédacteur en chef adjoint (cinéma) : Serge Kaganski

Revue fondée en 1986 (premier numéro en avril 86) par Christian Fevret et Jean-Daniel Beauvallet.

Rubriques :

« L'hebdo musique, cinéma, livres, etc. », comme ils se définissent eux-mêmes. Aux origines, en 1986, c'était un magazine dévoué au rock, le magazine a évolué jusqu'à la forme actuelle, hebdomadaire et généraliste. Le cinéma prend désormais une grande place, en deuxième position derrière le rock. De nombreuses couvertures lui sont consacrées, et l'actualité cinématographique est suivie.
La revue revendique une critique subjective et réflexive, privilégiant la forme par rapport au fond. Dans les faits, pour le lecteur, cela donne des descentes en règle souvent méritées pimentées par un esprit provocateur un peu potache frisant parfois la mauvaise foi, mais surtout un amour pour les films qui donnent souvent envie d'aller voir ceux dont la rédaction s'est entichée.

Le site WWW des Inrockuptibles.
La plupart des collaborateurs ont leur propre adresse électronique.

Télérama

Édité par le Groupe des Publications de la Vie Catholique .
Directeurs de la rédaction : Pierre Berard, Marc Lecarpentier, Alain Remond
Hebdomadaire, 10F.

Rubriques :

Plus qu'un magazine de cinéma, Télérama donne un bon panorama de toute l'actualité artistique sur la France. Dans chaque rubrique les critiques et les interviews me semblent pertinentes, et jamais "survolées". Le plus est sans doute l'ouverture du magazine : à la lecture on finit par s'intéresser à toutes les autres formes d'art, bien que critique Télérama ne jette rien aux orties (comme la télé par exemple : si vous voulez savoir ce qu'il y a de vraiment intéressant, foncez dessus). S'ajoute à tout ça des articles de fond sur la société (dérive de la société spectacle, violence, l'art et les subventions de l'état, Malraux...) bienvenus. Tout cela est très dense, pour 10F par semaine, c'est à ne pas rater. Des réserves ? Bah non...

Le site WWW de Télérama.


Quotidiens généralistes

Certains quotidiens traitent chaque semaine de l'actualité cinématographique, généralement dans leurs éditions du mercredi.

Libération

Cahier cinéma sur l'actualité des films dans l'édition du mercredi.

Fidèle à son ton général impertinent et branché, Libération ne se prive pas pour faire des critiques parfois agressives, et en tout cas consacre plusieurs pages au cinéma, avec des articles assez fouillés pour les films qui ont retenu l'attention de la rédaction, ainsi que d'autres articles plus généraux.

Le Monde

Articles sur l'actualité des films dans les pages culture de l'édition du mercredi, datée du jeudi (Le Monde étant un journal du soir).

Le Monde propose des critiques de films assez fouillées.

Retour